L'Arche de guing'Oise

Bienvenue à bord de l'Arche transparente !

Géolocalisation de nos lecteurs

Aon 20 02 11 frequentation monde48 124 visiteurs ont consulté 330 638 pages

Ici vous est offert - salariés, engagés en service civique, volontaires service européen (Erasmus+), bénévoles et autres - un espace de libre expression où tous les sujets majeurs peuvent être évoqués, de la politique des salaires, jusqu’aux abus sexuels et moraux avérés au sein de l’association, en passant par la question de l’emploi de jeunes volontaires pour faire fonctionner nos foyers à peu de frais, avec un volume horaire plus qu’abusif Note 1.


L’Arche n’est pas un havre de paix : viol, ou encore mise au vert de prêtres pédoprédateurs envoyés par les archevêchés sont des faits récents mais occultés. L’omerta a permis au co-fondateur de l’Arche, le Père Thomas, d’être le prédateur sexuel de dizaines de victimes en toute quiétude pendant des décennies. Il ne faut pas croire que ces faits appartiennent à d’autres temps éloignés. Cette loi du silence, toujours en vigueur, continuera de faire des victimes si les mentalités ne changent pas, et si nous rations l’occasion d’une pérestroïka.

Il n’y a seulement que quelques années, en 2013, hier, et 20 ans après la mort de son maitre comme l’évoque Jean de la Selle, ancien responsable éclairé de l’Arche, dans le reportage « Les religieuses abusées, l’autre scandale de l’église » diffusé sur ARTE en mars 2019, qu’il se révèle que le père Gilbert a succédé au père Thomas, dans la chronologie mais hélas aussi dans les actes sulfureux..

En ce qui concerne les abus sexuels ou moraux, nous n’abordons ici que les faits où au moins une personne en pleine possession de ses moyens et consciente de ses actes, est impliquée. Les abus sexuels entre personnes handicapées mentales ne sont pas évoqués.

Pour combattre les « dérives » (euphémisme…), nous souhaitons, sans tabous :

  • mettre en lumière ce qui est de guingois, ce qui dysfonctionne un peu, beaucoup ou atrocement, et réfléchir ensemble aux solutions possibles
  • que l’information sur les évènements tragiques circule afin qu’ils ne se reproduisent pas
     
  • que les comportements inadmissibles et destructeurs soient neutralisés dès les premiers symptômes

Vous trouverez sur ce site des informations sur le blog, parfois anciennes mais toujours d’actualité, qui permettront aux nouveaux venus et principalement aux jeunes gens du service civique français ou européen, d’être vigilants grâce à la connaissance du passé. Leur offrir la possibilité de connaitre ce qui a été, contribue à les protéger aujourd’hui, quitte à altérer l’apparente blancheur de notre association. Reconnaitre ses fautes, c’est progresser.

Ce site est surtout un espace d'échange entre vous via le forum de discussion où vous pouvez vous exprimer sur ce qui vous préoccupe. Les articles peuvent également être commentés dans le blog.

Si notre site ne parvenait pas à être joint depuis les ordinateurs de l’Arche,
utilisez vos équipements personnels (ordinateurs, smartphones, tablettes) connectés sur le réseau de votre opérateur.

Notes

1 - L’Arche en France qualifie de mensonger la phrase « … pour faire fonctionner nos foyers à peu de frais, avec un volume horaire plus qu’abusif ».

Employer des volontaires à 300 €/mois ou à 473 €/mois suivant leur provenance, tout en recevant des financements compensateurs, à la place d’un assistant salarié à 1500 €/mois ne représente-il pas une belle économie (voir les billets « Le forfait jours illégal ou 'Les assistants abusés, l’autre scandale de l’Arche » et « L’argent des volontaires européens finance les pèlerinages de l’Arche ? ») ?

Quant au volume horaire plus qu’abusif, il a été confirmé par les inspecteurs de l’Agence Erasmus+ France Jeunesse & Sport (voir « Suite à des plaintes, des inspecteurs d’Erasmus débarquent à l’Arche »), ainsi que par l’illégalité du forfaits jours (voir « Le forfait jours illégal ou 'Les assistants abusés, l’autre scandale de l’Arche »).